<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=772966496245259&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
https://garneau.com/ca/fr/catalogsearch/result/?SID=?q={q}

LES ENSEMBLES PERSONNALISÉS DE LIONEL SANDERS POUR KONA

Published on octobre 2018

Si vous ne le saviez pas déjà, l’équipe chez Garneau est vraiment passionnée d’équipement. Quel que soit le microclimat ou l’environnement dans lequel vous envisagez rouler, nous avons sans doute un vêtement adapté. Les conditions météorologiques et de course peuvent varier, ce qui veut dire que les besoins du cycliste sont toujours fluctuants.

DJI_0116

DJI_0159

Crédit Photos: Talbot Cox

Nous sommes toujours à la recherche de défis à relever, alors quand nous avons rencontré Lionel Sanders plus tôt cette année pour discuter des championnats du monde IRONMAN à Kailua-Kona, Hawaii, nous étions particulièrement fébriles. Voyez-vous, ça fait déjà quelque temps que Lionel travaille avec nous à la conception de nos vêtements de triathlon. C’est l’un des meilleurs triathlètes au monde, ce qui exige de l’équipement de triathlon à la pointe de l’innovation pour l’aider à performer à son meilleur.

L’année dernière, la stratégie de Lionel était de changer de tenue pour chaque portion du triathlon. L’idée derrière cela était que bien qu’il perde quelques secondes de plus pour se changer à T1 et T2, avoir un ensemble spécifiquement pour la nage, le vélo et la course à pied lui ferait gagner des minutes à la fin de la course éreintante. La stratégie fut une réussite, et Lionel est monté sur le podium.

Cette année, il nous a mis au défi de lui proposer différentes options. Il ne voulait pas un seul ensemble novateur, mais bien plusieurs vêtements différents qu’il pourrait mettre à l’essai à Kona avant l’événement. Il s’est entraîné à Hawaii, a surveillé les conditions météo et a essayé chaque vêtement pour voir comment il se sentait avec chacun d’eux, dans le but de déterminer l’ensemble qu’il porterait le jour de la course. Vous vous demandez quelle est la distance d’un IRONMAN ? Eh bien, ça commence par une épreuve de nage de 3,9 km, suivie de 180 km de vélo, et pour finir, 42 km de course à pied ! C’est l’une des courses d’un jour les plus difficiles au monde, et nous étions heureux de pouvoir l’aider dans ses choix d’équipement.

kits-lionel-3

Vous découvrirez ci-dessous cinq vêtements que nous avons créés spécialement pour Kona, que Lionel pourra assortir pour former quatre différentes options de configuration. Dans la section commentaires ou via les réseaux sociaux, dites-nous quelle option vous pensez que Lionel portera, et quel serait votre choix à vous !

OPTION UN : La combinaison de triathlon LGneer une pièce

La première option que nous avons créée est une combinaison une pièce à manches courtes inspirée de notre combinaison Course. Pour le haut, nous avons utilisé notre tissu M2 qui est très aérodynamique, moulant, et qui permet une grosse économie de temps sur 180 km de vélo. Pour le bas, nous sommes passés à un niveau supérieur avec le tissu LGneer. Ce tissu à la fine pointe de la technologie confère au short trois différents niveaux de compression qui ciblent des zones de récupération musculaire active spécifiques pour économiser temps et énergie et pour commencer la course à pied avec un sentiment de fraîcheur.

LionelSanders-Kona-suit_0492-1

Pour nous, il s’agit du meilleur choix en termes d’aérodynamisme sur le vélo et pour les longues journées en selle. Les inconvénients potentiels sont la chaleur de l’eau à Kona, et le fait que bien que les combinaisons isothermiques soient interdites, les surcombinaisons de nage sont permises ; le port d’une combinaison à manches courtes sous une surcombinaison pourrait s’avérer être une couche de trop.

Cela rend aussi les arrêts aux toilettes plus difficiles… Mais c’est un sujet pour une autre fois!

OPTION DEUX : La combinaison une pièce transformée en ensemble deux pièces

Prendre une combinaison une pièce et en faire un ensemble deux pièces peut paraître assez évident, mais c’est plus complexe qu’il n’y paraît. En utilisant les mêmes tissus que pour la combinaison une pièce mentionnée ci-dessus pour faire un ensemble deux pièces, nous offrons à Lionel plus d’options pendant sa course. Avec l’option deux pièces, il profite des avantages du haut en M2 et du short à multiples zones de compression, et il peut également créer plusieurs combinaisons.

 Untitled-1-1

Pour la nage, il pourrait porter seulement le short puis ajouter le maillot M2 à manches courtes pour la portion vélo. Cela pourrait lui donner une meilleure liberté de mouvement et un meilleur rendement pour la nage de 3,9 km. Cependant, comme le short ne serait plus intégré à la combinaison une pièce, il ne serait pas aussi aérodynamique sur le vélo, puisqu’il n’est pas aussi moulant. Pendant la course, toutefois, il pourrait s’avérer être moins restrictif et plus confortable. Bien sûr, tout cela dépend des conditions et de comment Lionel se sent le jour de la course.

Untitled-2

Ah oui, et cette option facilite les arrêts aux toilettes, mais là encore, un sujet pour une autre fois…

OPTION TROIS : Deux pièces avec haut sans manches

Untitled-3

Le même short LGneer qu’avec la deuxième option, mais combiné à un haut de triathlon sans manches et fabriqué en tissu Speedtech, contrairement à la version manches courtes. 

Cette combinaison offre la même polyvalence que la deuxième option, mais un haut sans manches facilite la nage et la course à pied. L’inconvénient c’est qu’un haut sans manches est moins aérodynamique sur le vélo.

 

Cette option est aussi plus facile pour aller aux toilettes, mais…

OPTION QUATRE: La toute nouvelle combinaison de triathlon refroidissante

D’accord, ce n’est pas le secret le mieux gardé si nous en parlons dans ce blogue, mais ça fait un moment que nous faisons profil bas avec ceci.

L’une des principales difficultés auxquelles font face les triathlètes, surtout dans le climat chaud de Kona, c’est de rester au frais. Les options d’hydratation représentent un défi, particulièrement pendant la course à pied. Pour remédier à ces difficultés, nous avons développé une deuxième version de notre combinaison LGneer une pièce. Cette version est conçue pour contribuer à l’hydratation et au maintien de la fraîcheur.

LionelSanders-Kona-suit_0486

La combinaison est fabriquée avec les mêmes matériaux que la première option : un bas en tissu LGneer avec trois zones de compression, et un haut en M2. Cependant, pour celle-ci, nous avons ajouté un total de 6 poches en maille partout sur la combinaison. Ces poches sont conçues pour y ranger des gourdes et des éponges mouillées ou de la glace afin de rafraîchir le corps. Il s’agit de la première combinaison de triathlon sur le marché qui hydrate et rafraîchit !
 LionelSanders-Kona-suit_0490

Éponges mouillées ou glace sont placées en contact avec le corps pour réguler la température interne. C’est une astuce que les triathlètes emploient depuis un certain temps, mais jusqu’à maintenant il n’y avait jamais eu de bon endroit où mettre les éponges ou la glace. Nous avons placé deux poches en maille à l’intérieur des jambes ainsi que deux énormes poches à la taille. Il y a aussi des poches intégrées pour gourdes à l’avant qui réduisent le besoin de porter une ceinture d’hydratation. Nous avons aussi ajouté une pochette pour récepteur GPS.

LionelSanders-Kona-suit_0488

Cette option nous semble être un excellent choix, bien que les inconvénients soient semblables à ceux de la première option. Le bénéfice du refroidissement pourrait aider le corps à mieux performer vers la fin de la course, ce qui représente encore une fois un bon nombre d’options pour Lionel.

REMARQUE :

Pour chaque short que nous avons conçu pour Lionel, nous avons remplacé le chamois par une toute nouvelle version qui réinvente ce que devrait être un chamois conçu spécifiquement pour le triathlon. Nous avons travaillé avec Lionel afin de mieux connaître ses besoins, et nous avons développé une nouvelle version haute technologie qui sera dévoilée l’an prochain. Nous ne pouvons pas vous en dire plus à ce sujet pour l’instant, il vous faudra rester à l’affût l’été prochain pour découvrir ce nouveau chamois qui sera offert dans notre nouvelle collection.

OPTION QUATRE: La toute nouvelle combinaison de triathlon refroidissante

D’accord, ce n’est pas le secret le mieux gardé si nous en parlons dans ce blogue, mais ça fait un moment que nous faisons profil bas avec ceci.

L’une des principales difficultés auxquelles font face les triathlètes, surtout dans le climat chaud de Kona, c’est de rester au frais. Les options d’hydratation représentent un défi, particulièrement pendant la course à pied. Pour remédier à ces difficultés, nous avons développé une deuxième version de notre combinaison LGneer une pièce. Cette version est conçue pour contribuer à l’hydratation et au maintien de la fraîcheur.

LionelSanders-Kona-suit_0486

La combinaison est fabriquée avec les mêmes matériaux que la première option : un bas en tissu LGneer avec trois zones de compression, et un haut en M2. Cependant, pour celle-ci, nous avons ajouté un total de 6 poches en maille partout sur la combinaison. Ces poches sont conçues pour y ranger des gourdes et des éponges mouillées ou de la glace afin de rafraîchir le corps. Il s’agit de la première combinaison de triathlon sur le marché qui hydrate et rafraîchit !
 LionelSanders-Kona-suit_0490

Éponges mouillées ou glace sont placées en contact avec le corps pour réguler la température interne. C’est une astuce que les triathlètes emploient depuis un certain temps, mais jusqu’à maintenant il n’y avait jamais eu de bon endroit où mettre les éponges ou la glace. Nous avons placé deux poches en maille à l’intérieur des jambes ainsi que deux énormes poches à la taille. Il y a aussi des poches intégrées pour gourdes à l’avant qui réduisent le besoin de porter une ceinture d’hydratation. Nous avons aussi ajouté une pochette pour récepteur GPS.

LionelSanders-Kona-suit_0488

Pour en apprendre davantage, regardez notre entrevue avec Lionel

Cette option nous semble être un excellent choix, bien que les inconvénients soient semblables à ceux de la première option. Le bénéfice du refroidissement pourrait aider le corps à mieux performer vers la fin de la course, ce qui représente encore une fois un bon nombre d’options pour Lionel.

Alors, qu’en pensez-vous ? Selon vous, quel ensemble Lionel portera-t-il à Kona ? Et vous, quel ensemble choisiriez-vous ? Faites-nous part de vos commentaires via les réseaux sociaux ou dans la section commentaires ci-dessous, et restez à l’affût des dernières nouvelles de Kona !