<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=772966496245259&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
https://garneau.com/us/en/catalogsearch/result/?SID=?q={q}

Le vélo de montagne prévaut dans les sentiers de kingdom trails

Published on septembre 2017
Lindsay Warner
Lindsay Warner

Freelance journalist, editor and copywriter. She writes about art, design, travel and outdoor adventures in #VT.

C’est déjà assez gênant de se cogner dans une porte tournante en entrant dans la réception de son hôtel, mais de le faire tout en transportant un gros sac de sport et en poussant son vélo de montagne amplifie l’embarras de la situation. Heureusement, le personnel hôtelier de Burke Mountain Lodge détourne le regard avec tact, faisant semblant de n’avoir rien vu. Mais ça n’empêche pas mon amie Kimberley, qui me suit avec son propre vélo, d’éclater de rire en voyant les empreintes de nez et de pneus que mon incident a laissés dans la vitre de ladite porte. 

« Je pensais que tu allais t’arrêter à temps ! », s’exclame-t-elle en s’approchant du comptoir de la réception avec son vélo. Euh, non. J’étais bien engagé… On ne peut s’empêcher de pouffer de rire pendant qu’on s’enregistre, en dépit de la réceptionniste qui expédie le processus sans sourciller. Cela dit, elle n’a pas non plus réagi à nos deux vélos de montagne à suspension intégrale maintenant appuyés sur la charpente en bois massif du somptueux hall d’entrée de l’hôtel tout neuf.

Bienvenue à East Burke, dans le Northeast Kingdom du Vermont. Je pense que je vais m’y plaire.

Amis et vélos, du bon temps assuré.
Quand on combine sorties épiques et amis de longue date, on a en main toutes les composantes pour de belles aventures.

Fall_Vermont17_MTB_2221

Kim et moi avons fait les 90 minutes de route depuis Burlington, attirés par la promesse d’une dernière escapade automnale remplie de vélo et de bon temps entre amis dans les sentiers de Kingdom Trails avant que les arbres ne perdent toutes leurs feuilles. En tirant les rideaux donnant sur le balcon de notre suite le lendemain matin, nous réalisons que nous avons atteint notre but. La température est frisquette – un peu en-dessous de 10 degrés – mais le ciel est dégagé et ensoleillé. Le soleil brillant se reflète sur le profil acéré d’un pic de la forêt avoisinante de Victory State tandis que nous chargeons nos vélos, enfilons nos shorts de vélo de montage, et nous dirigeons vers l’accueil de Kingdom Trails en passant par le Caffe Lotti

Kingdom Trails

L’association de Kingdom Trails est une coopérative de solidarité. L’achat d’un laissez-passer vous donne accès à l’ensemble du réseau de sentiers Kingdom Trails.

 

La saison estivale est de mai jusqu’au 31 octobre. Le réseau de sentiers estivaux ouvre au printemps, dès que les conditions le permettent.

 

« Ça va être une superbe journée. »

Fall_Vermont17_MTB_2758.jpg

Fall_Vermont17_MTB_3139.jpg

Pendant que nous achetons nos laissez-passer journaliers pour Kingdom Trails (15 $, ou vous pouvez acheter un laissez-passer annuel pour 75 $), l’un de nos amis discute reconnaissance de terrain avec l’employé au comptoir. Je n’ai jamais fait de vélo dans les sentiers de Kingdom Trails, mais Kim, qui fait de la compétition de descente et de cross-country pour l’équipe Bicycle Express, connaît très bien ces sentiers, tout comme plusieurs des amis que nous rejoignons. En tant que cycliste de route et de cyclocross pour qui le vélo de montagne est quelque chose de relativement nouveau, les sentiers bleus (intermédiaires) me semblent un bon choix pour commencer. Mais évidemment, nous nous dirigeons tout droit vers les sentiers diamant noir.

Fall_Vermont17_MTB_3660-1.jpg

Kingdom Trails est considéré comme le meilleur réseaux de sentiers en Amérique du Nord selon Bike Magazine. Jetez un coup d’œil à la magie qui se cache dans le nord du Vermont.

Tandis que nous laissons derrière nous la prairie ensoleillée et nous enfonçons dans la forêt au début de Troll Stroll, je ressens un peu de nervosité, mais je me rends vite compte que les sentiers auxquels je suis habitué chez moi à Hinesburg – pleins de racines et cahoteux – n’ont rien à voir avec les sentiers de Kingdom.

Ici, on peut explorer plus d’une centaine de kilomètres de sentiers rapides, amusants et onduleux, sculptés par une équipe ambitieuse et parsemés de virages relevés, de dénivelés, de sauts et de ponts (je vous en reparle dans un instant). Bien que je ne prenne pas mes virages avec la même vitesse et la même élégance que les autres cyclistes de notre groupe, je ne tarde pas à me détendre sur ma selle, et bientôt, j’échappe quelques petites exclamations de joie alors que les arbres défilent de chaque côté. Tandis que je suis généralement habitué à « déclipper » et à descendre de mon vélo plutôt fréquemment, ici, mes chaussures de vélo de montagne restent sur les pédales pendant la quasi-totalité du parcours.

Fall_Vermont17_MTB_4199.jpgAprès avoir dévoré les sentiers Troll Stroll et Tap & Die (qui offre quelques superbes lacets parfaits pour s’assouplir), nous descendons quelques autres sentiers bleus et noirs avant de se diriger vers la pause dîner. J’avais présumé que nous allions devoir retourner à East Burke pour manger, étant donné que nous nous trouvons présentement sur le flanc d’une montagne, mais « Chief » – Peter Tomcyzk, qui est du coin – a d’autres idées. Depuis quelques années, l’avant-poste de la boutique cycliste de la famille de Pete, située non loin de là à Lyndonville (le Village Sport Shop) propose un pub/magasin de vélos sur le haut de Darling Hill, connu sous le nom de «The Hub.» Il est seulement midi, mais nous sommes bien heureux de déguster quelques bières et un bol de chili chaud autour du foyer extérieur, duquel s’offre à nous une vue imprenable sur les sentiers qui sillonnent les collines environnantes.

Fall_Vermont17_MTB_6123.jpgFall_Vermont17_MTB_6096.jpgJe ne réalise pas encore à quel point j’aurai besoin de ce courage liquide alors que nous remontons en selle après dîner. Après une petite boucle exploratoire autour de la bien nommée zone Heaven’s Bench (« Banc du paradis » ; tout le comté de Caledonia s’étend devant vous, c’est à couper le souffle), nous nous dirigeons vers la Chapelle de la Sainte Famille. Bien que le plein centre d’un paradis du vélo de montagne semble un endroit incongru pour un lieu de culte, la chapelle s’avère être un endroit calme et paisible.

Fall_Vermont17_MTB_3853.jpg

Mais l’aller-retour pour s’y rendre n’est pas facile – pas pour moi, en tout cas. Alors que nous dévalons quelques autres sentiers diamant noir (Ridge, Sugar Hill, puis Maxilla) vers la chapelle, je m’accroche plutôt bien à la queue du peloton. Mais dès que nous entamons les multiples ponts qui caractérisent le sentier double losange noir appelé le Jaw, je perds le peloton. Ou, en langage de cycliste de route : je suis largué. Et pas à peu près. Même chose lorsque nous faisons demi-tour pour retourner vers le village à temps pour rejoindre mon ami Dave, avec qui je dois repartir pour une fin de semaine de course de cyclocross. Largué. En plus, cette fois, je réussis à tomber à côté d’un pont ou deux (à ma défense, ils sont très étroits, surtout si vous faites l’erreur de regarder en bas).

Fall_Vermont17_MTB_6428.jpg

Mais, quand on dévale des mégas virages relevés, qu’on traverse ces ponts de bois exigus, ou qu’on file à travers le feuillage rouge et or, on s’en fout. Je ne suis pas certain d’avoir atteint cet état de « méditation en mouvement » dont parlent certains de mes amis, mais en franchissant les derniers virages relevés de Kitchell, je suis heureux. Et puisque je présage déjà de nombreuses autres excursions à Kingdom Trails dans le futur, je suis persuadé que j’atteindrai cet état méditatif bien assez vite. Mais en attendant, j’éviterai peut-être le Jaw. Du moins pour le moment.

Looking to get kitted out in some great mountain bike apparel, mountain bike shoes, and mountain bike helmets? Check out the Garneau line here.
soyez_les_premiers.png

In case you made it all the way down here - subscribe to our newsletter